Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension – Stationnement pour personne handicapée

L'arrondissement a instauré des mesures facilitant le stationnement des personnes handicapées, soit des personnes atteintes de façon permanente d'une perte ou d'une déficience de la motricité des membres inférieurs et qui utilisent une orthèse, une prothèse ou un autre moyen pour pallier leur handicap.

Possibilités offertes
Zones de stationnement à domicile
Une telle zone est destinée uniquement à une personne handicapée qui peut conduire elle-même un véhicule, sauf dans le cas où la personne handicapée ne peut conduire et ne peut attendre seule que le véhicule se présente devant chez elle. La personne handicapée doit obtenir sa vignette auprès de la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ) en premier lieu, même si elle ne conduit pas. Un document sera demandé afin d'établir le degré d'autonomie au besoin.  

Il s'agit d'une zone située à proximité du domicile de cette personne. La longueur normale de ces zones est de 6 m. Une zone de stationnement sera refusée à une personne handicapée ayant accès à un stationnement situé ailleurs que dans la rue, sauf si certaines conditions sérieuses en empêchent l'utilisation. À noter que ce service n'est pas un droit mais plutôt un accommodement.

Zones de débarcadère à domicile
Une telle zone a pour but de faciliter à une personne handicapée l'accès entre son domicile et le transport automobile qu'elle désire utiliser (le parent d'un enfant à mobilité réduite peut bénéficier de cette mesure). La longueur normale de ce genre de zone est de 2 m. Une zone de débarcadère sera refusée si des facilités d'accès, telles une entrée charretière adjacente au domicile ou une borne d'incendie existe déjà.

Parcomètres pour personnes handicapées sur les rues commerciales
Il s'agit d'un parcomètre plus bas que les parcomètres standards (la différence est de l'ordre de 30 cm), identifié comme étant un parcomètre pour personnes handicapées à l'aide d'un autocollant.

Zones de débarcadère dans les endroits fréquentés régulièrement par les personnes handicapées
Il s'agit de zones de débarcadère situées à proximité de lieux communément utilisés par les personnes handicapées, par exemple, les associations qui les représentent (Société canadienne du cancer, Société canadienne de la sclérose en plaques, etc.), les centres locaux de services communautaires (CLSC) ou des commerces spécialisés (Maison André Viger).

Zones de stationnement sur rue réservé aux résidents (SRRR)
Les véhicules munis d'une vignette ou d'une plaque identifiant une personne handicapée délivrée par une autorité administrative québécoise (SAAQ), canadienne ou américaine peuvent être stationnés dans une zone SRRR ou une zone de stationnement interdit dont l'usage n'est pas réservé aux autres véhicules (par exemple : zone de taxis) pour une période limitée à 60 minutes.

Obtention d'une place de stationnement réservé aux personnes handicapées
La demande d'une place de stationnement réservé aux personnes handicapées peut être apportée au bureau Accès Montréal de l'arrondissement.

• Il faut fournir :
– la vignette de stationnement réservée aux personnes handicapées émise par la Société d'assurance automobile du Québec ou par une autre autorité administrative reconnue au Canada ou aux États-Unis.
– le certificat d'immatriculation du véhicule
– le permis de conduire
– la preuve d'assurance automobile
– l'évaluation d'un ergothérapeute prouvant que le résident est en droit de bénéficier de ces mesures (cette évaluation doit avoir été rédigée au cours des deux dernières années, sinon il faut s'en procurer une nouvelle).

Pour plus d’information

Arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension
Division des études techniques 
405 avenue Ogilvy, bureau 111
Montréal (Québec) H3N 1M3

Renseignements
Bureau Accès Montréal

08 août 2019 - 12 h 33