Ville intérieure

La ville intérieure est un ensemble d'immeubles connectés par des liens piétonniers protégés, appartenant à plusieurs propriétaires, offrant une diversité de fonctions, notamment du transport collectif, du commerce de détail, des espaces à bureaux et des activités de divertissement, et disposant d'ententes avec les autorités locales pour l'occupation du domaine public.

Cette expression a remplacé depuis peu celle de ville souterraine parce que les espaces accessibles ne sont qu'en partie situés en sous-sol. Environ la moitié du réseau se trouve en rez-de-chaussée ou à l'étage. En outre le concept d'espace souterrain est évocateur d'enfermement et d'étouffement alors qu'en réalité la ville intérieure se veut ouverte sur l'extérieur et se compose non seulement de corridors mais aussi de places.

La ville de Montréal a, sous son centre-ville, le réseau piétonnier protégé le plus étendu du monde. En effet, le réseau compte environ 30 km de corridors reliant une soixantaine d'édifices auxquels on peut accéder par 258 entrées (voir Information complémentaire pour d'autres statistiques). Le réseau s'est étendu en 2006, par la création du corridor culturel du Quartier international de Montréal (QIM). L'on peut consulter l'ensemble de ce dossier sur le site de la Société AGIL obnl qui a hérité, depuis 2015, des dossiers gérés par le QMI.

Deux événements d'importance ont donné lieu à la création de ce réseau : l'ouverture de la Place Ville-Marie en 1962 et l'implantation du métro de Montréal en 1966.

Il est possible de se rendre dans le Montréal souterrain de plusieurs façons (voir le site de la Société de transport de Montréal) :
• en empruntant la ligne orange ou verte du métro (voir la carte du métro)
• en utilisant les trains de banlieue (gare Centrale)
• en automobile (14 500 places de stationnement public intérieur sont disponibles)
• à pied, par les 150 points d'entrée situés dans la rue

Information complémentaire

Quelques chiffres (statistiques en date du 31 décembre 2004)

Le Montréal souterrain compte environ 30 km de corridors (mis bout à bout) où se logent des places intérieures, des mezzanines et des galeries. Les principaux édifices qui y sont reliés sont :

• le Centre Eaton
• la Place Ville-Marie
• les Promenades de la Cathédrale
• le magasin La Baie
• le Palais des Congrès
• la Place des arts
• le Musée d'art contemporain
• l'Université du Québec à Montréal
• la Grande Bibliothèque
• le Centre de commerce mondial
• la gare Centrale
• la gare Lucien-L'Allier
• la gare d'autocars de Montréal
• le terminus centre-ville (1000, rue De La Gauchetière)

Près de 500 000 personnes fréquentent le réseau intérieur chaque jour.

Le réseau est relié à 10 stations de métro.

La ville intérieure relie 80 % des bureaux du centre-ville et comprend 35 % des commerces du centre-ville.

Plus de 60 édifices sont reliés par le réseau intérieur.

Pour plus d’information

Service de la mise en valeur du territoire
Direction de l'urbanisme
303, rue Notre-Dame Est, 5e étage
Montréal (Québec) H2Y 3Y8
Renseignements : 514 872-8343

10 avril 2017 - 13 h 32