Service des finances : programme triennal d'immobilisations 2019-2021 de la Ville de Montréal

Le Programme triennal d'immobilisations (PTI) 2019-2021 de la Ville de Montréal présente les différents projets que l'administration municipale prévoit réaliser au cours des trois prochains exercices financiers.

Le PTI 2019-2021 et les Faits saillants (regroupant le budget 2019 et le PTI 2019-2021) peuvent être consultés dans le siteInternet de la Ville de Montréal.

Programme triennal d’immobilisation 2019-2021
Le Programme triennal d’immobilisations (PTI) regroupe un ensemble de projets et de programmes d’investissements que la Ville de Montréal compte réaliser ou entreprendre au cours des trois prochaines années pour combler ses besoins en investissements, particulièrement dans ses infrastructures vieillissantes.

Le PTI 2019-2021 prévoit des investissements totaux de 6 496 M$, soit :
• 2019 : 2 099 M$
• 2020 : 2 219 M$
• 2021 : 2 178 M$

Le PTI 2019-2021 maintient le niveau des investissements prévus par rapport au précédent. Il s’appuie sur les grandes orientations du Programme montréalais d’immobilisations (PMI) 2015-2024.

Ces investissements se répartissent principalement au niveau :
• de la protection et de la réhabilitation des éléments des actifs existants : 4 643 M$ (71,5 %)
• du développement des infrastructures : 1 853 M$ (28,5 %)

Ce PTI marque à nouveau une croissance importante du paiement au comptant des immobilisations (PCI) découlant de la stratégie d’accroissement du PCI, soit une hausse de 240 M$ par rapport au précédent. Le montant de 1 440 M$ prévu au présent exercice est réparti comme suit : 400 M$ pour 2019; 480 M$ pour 2020; et 560 M$ pour 2021.

Infrastructures de l’eau et routières
Les investissements dans les infrastructures de l’eau (1 582,8 M$) et les infrastructures routières (1 955,3 M$) demeurent l’axe central du présent PTI, soit 54,5 % des investissements pour un total de 3 538,1 M$.

Investissements dans les infrastructures de l’eau en croissance
Pour la période 2019-2021, un montant de 1 582,8 M$ sera consacré aux infrastructures de l’eau, dont 482 M$ en 2019.

Ces investissements sont essentiels pour garantir l’accessibilité et la qualité de l’eau potable, et pour assurer toutes les activités liées à l’épuration des eaux usées.

Répartition des dépenses, notamment :
• 585,5 M$ pour le programme de renouvellement des réseaux secondaires d’aqueduc et d’égout ainsi que leurs actifs, permettant d’assurer un service fiable de distribution d’eau potable et de collecte des eaux usées
• 176,9 M$ pour des interventions sur le réseau de conduites primaires d’aqueduc, permettant d’assurer l’alimentation en eau potable sur l’ensemble du territoire montréalais.
• 140 M$ pour les travaux sur les ouvrages de rétention William, Lavigne, Leduc et Saint-Thomas, permettant de réduire les surverses d’eaux usées non traitées dans un cours d’eau et d’améliorer la performance environnementale.
• 117,9 M$ pour les réservoirs et les stations de pompage Rosemont, McTavish et Dollard-des-Ormeaux, permettant de sécuriser l’alimentation en eau potable sur l’ensemble du territoire montréalais
• 104,6 M$ pour les collecteurs d’égouts, permettant un meilleur drainage des eaux usées vers la station d’épuration des eaux usées Jean-R. Marcotte pour y être traitées.
•100,7 M$ pour le projet de désinfection par l’ozone des eaux usées, permettant l’amélioration de la qualité de l’eau traitée.
• 79,9 M$ pour les projets de modernisation de quatre usines de production d’eau potable (Atwater, Charles-J.-Des Baillets, Pierrefonds et Pointe-Claire), permettant la production d’eau potable en tout temps et dans le respect de la réglementation
• 40,7 M$ pour le Plan d’alimentation des réseaux de l’ouest (y compris la modernisation des usines de production d’eau potable de Lachine et de Dorval), permettant la production d’eau potable en tout temps pour ces secteurs, de même que la construction de conduites pour sécuriser l’alimentation en eau.

Investissements dans les infrastructures routières en croissance
Pour la période 2019-2021, un montant de 1 955,3 M$ sera consacré aux infrastructures routières et aux projets de transport, dont 643,8 M$ en 2019.

Les investissements dans ces infrastructures permettent d’assurer la sécurité routière par la mise en œuvre de l’approche Vision Zéro (élimination à la source des collisions routières mortelles et des blessures graves en aménageant différemment les rues), d’améliorer l’efficacité des déplacements des personnes et des marchandises, d’augmenter la part des modes de transports actifs et collectifs, de réduire les efforts d’entretien non planifiés et la prolifération des nids-de-poule.   

Répartition des dépenses, notamment :
• 437,5 M$ pour le nouveau programme d’aménagement des rues, impliquant un réaménagement et un entretien majeurs des infrastructures de la rue, dont 125 M$ sont destinés au réaménagement des rues des réseaux routiers locaux, en complément des travaux des arrondissements.
• 300 M$ pour le programme de réfection routière, impliquant un entretien majeur et un réaménagement mineur des infrastructures, dont 180 M$ sont alloués pour la réfection des réseaux routiers locaux, en complément des travaux des arrondissements.
• 285 M$ pour le programme complémentaire de planage-revêtement, visant à prolonger la durée de vie des infrastructures du réseau routier, dont 105 M$ pour la réhabilitation des rues des réseaux locaux, en complément des travaux des arrondissements.

Projets de réaménagement d’artères routières et commerciales, pour 209,1 M$ :
• 83,3 M$ pour la reconstruction du boulevard Pie-IX
• 82,2 M$ pour le réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest
• 43,6 M$ pour le réaménagement de la Plaza Saint-Hubert
• 89 M$ pour le programme de développement du Réseau express vélo (REV) et les nouveaux programmes d’aménagement de vélorues et de maintien des infrastructures cyclables, ainsi que pour le développement et l’optimisation du système de vélo en libre-service BIXI.
• 84 M$ pour la mise à niveau de l’éclairage des rues, y compris le projet de remplacement des lampadaires
• 51 M$ pour la réfection des structures routières afin d’assurer leur sécurité et leur pérennité
• 40 M$ pour le programme de réhabilitation de chaussées par planage-revêtement
• 38,5 M$ pour le programme de sécurisation des abords des écoles, en accord avec l’approche Vision Zéro et le programme d’amélioration de la circulation piétonnière
• 6,5 M$ pour soutenir le prolongement de la ligne bleue du métro.

Arrondissements 
Les investissements destinés aux arrondissements sont de 424,7 M$ pour le PTI 2019-2021. Dans le cadre des budgets corporatifs du présent PTI, des projets et programmes d’appui aux arrondissements sont aussi prévus, à hauteur de 1 077 M$, ce qui porte les investissements consacrés aux arrondissements à un total de 1 501,7 M$. Ce montant représente une hausse de 7,4 % par rapport au précédent PTI.

Principaux programmes et projets
Investissements consacrés aux parcs et aux espaces verts, notamment :
• 88,8 M$ dans le parc Jean-Drapeau pour le maintien et le développement de l’actif (y compris l’amélioration des infrastructures du circuit Gilles-Villeneuve et la revitalisation de la canopée)
• 60 M$ pour le programme d’acquisition de milieux naturels
• 56,8 M$ pour le réaménagement et la mise aux normes des grands parcs, dont le réseau s’étend sur tout le territoire de l’agglomération de Montréal.
• 57 M$ pour le programme de réfection et de verdissement de parcs locaux
• 41,5 M$ pour le programme soutenant le Plan de gestion de la forêt urbaine.
• 3,3 M$ pour le réseau de corridors verts, plus précisément pour la création de liens verts qui encouragent la mobilité active et durable tout en protégeant les milieux naturels et la biodiversité.

Investissements consacrés au développement durable et à la sauvegarde de l’environnement, notamment :
• 267,1 M$ pour la construction de cinq infrastructures de traitement des matières résiduelles (deux centres de traitement par biométhanisation, deux centres de compostage et un centre pilote de prétraitement), ainsi que 13,1 M$ pour la construction d’un centre de tri des matières recyclables
• 18,6 M$ pour la conception et la construction d’écocentres

Investissements consacrés aux aménagements urbains et aux espaces publics, notamment :
Poursuite des travaux d’infrastructures visant à favoriser les investissements privés et la requalification urbaine de plusieurs quartiers :
• 34,9 M$ pour l’achèvement de la dernière phase du Quartier des spectacles, menant à l’aménagement du secteur de la Place des Arts et de l’esplanade Clark, et pour le début du réaménagement de surface des rues De Bleury et Clark.
• 40,9 M$ pour soutenir la réalisation du projet du Campus MIL et de ses abords.
• 24,4 M$ pour la consolidation des efforts déployés dans le secteur de Griffintown (la valeur totale du projet s’élevant à près de 219 M$).
• 23 M$ en matière de logements sociaux et communautaires, réaffirmant la volonté de l’administration de soutenir la construction d’habitations abordables de qualité, dont 15 M$ serviront à l’acquisition de terrains.
• 15,2 M$ pour la mise en valeur de la place des Montréalaises, dans le secteur Champ-de-Mars, afin de retisser les liens entre la ville ancienne et le centre-ville.
• 15 M$ pour le développement d’un réseau de 120 pôles de mobilité sur l’ensemble du territoire
• 3 M$ pour la réalisation d’aménagements urbains actifs, ludiques et sécuritaires destinés aux enfants.

Investissements consacrés aux équipements sportifs et aux terrains de jeux, notamment :
• 78,5 M$ pour la poursuite des projets et programmes liés au Plan d’intervention aquatique de Montréal 2013-2025.
• 67,5 M$ pour des projets de développement d’installations sportives au TAZ, au complexe sportif Marie-Victorin, au complexe récréatif Gadbois et dans l’est de l’île de Montréal, afin de bonifier l’offre de services.
• 36,7 M$ pour le programme de mise aux normes des arénas municipaux, en soutien aux arrondissements, et 7,5 M$ pour le programme d’aménagement des glaces extérieures
• 29,5 M$ pour l’accélération des travaux visant l’amélioration, la réfection et la mise aux normes des plateaux sportifs extérieurs pour une diversité de sports.
• 4 M$ pour la réalisation d’un pôle sportif régional en sports de balle, tel que prévu à la Politique du baseball 2015-2025.

Investissements consacrés à la culture et au patrimoine, notamment :
• 105,8 M$ pour la consolidation et le développement du Réseau des bibliothèques de Montréal ainsi que pour la poursuite de l’implantation du Système de détection avec identification de documents par radiofréquence
• 40,8 M$ pour le programme d’acquisition et de valorisation des équipements culturels
• 9,9 M$ pour la redéfinition de l’identité et de l’offre de services du Centre d’histoire de Montréal, dans le cadre de sa relocalisation

Investissements consacrés à la sécurité publique
122,7 M$ pour la protection des actifs immobiliers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), le développement d’un pôle multifonctionnel au SPVM et la modernisation des systèmes informatiques

Réalisation de projets novateurs à l’Espace pour la vie :
• 30,3 M$ pour la modernisation et le maintien du Biodôme
• 19,8 M$ pour la métamorphose de l’Insectarium
• 26,1 M$ pour le maintien des actifs du Jardin botanique et le Parcours phytotechnologique
• 1 M$ pour la mise à niveau et le renouvellement des équipements techniques du Planétarium Rio Tinto Alcan

Investissements consacrés aux technologies de l’information
235,9 M$, notamment pour le développement d’une série de nouveaux services numériques transactionnels (permis de construction, permis d’occupation du domaine public, etc.) afin d’accroître l’offre numérique de services directs aux citoyens et aux entreprises, ainsi que pour différents projets visant à contrer la désuétude de certains équipements et infrastructures.

Investissements consacrés à divers autres projets et programmes, notamment :
• 129 M$ pour des rénovations majeures de bâtiments, principalement l’hôtel de ville, la cour municipale et le complexe sportif Claude-Robillard
• 119 M$ pour les programmes de remplacement de la flotte de véhicules et d’équipements spécialisés (comprenant l’intégration d’équipements technologiques écoresponsables), notamment les véhicules spécialisés du SPVM et du SIM – les véhicules étant remplacés par des modèles 100 % électriques ou plus écologiques, selon les catégories.
• 14,1 M$ pour le programme d’aménagement et de réaménagement des lieux d’élimination de la neige, afin d’en accroître la capacité.
• 9 M$ pour le programme Métropole amie des aînés (MADA) et accessibilité universelle
• 8 M$ pour la construction d’un centre de services animaliers afin de répondre aux nouvelles normes en matière de gestion et de bien-être animaliers.

Horaire

Dépôt du PTI 2019-2021 :
• Le 8 novembre au comité exécutif, au conseil municipal et au conseil d'agglomération

Adoption du PTI 2019-2021 :
• Le 28 novembre 2018 au conseil municipal
• Le 29 novembre 2018 au conseil d'agglomération

Pour plus d’information

Service des finances
630, boulevard René-Lévesque Ouest, suite 100
Montréal (Québec) H3B 1S6
Courriel : taxes@ville.montreal.qc.ca
Internet : ville.montreal.qc.ca/finances

05 février 2019 - 15 h 33