Sécurité civile : service d'avis à la communauté (SAC)

Le service d'avis à la communauté (SAC) est un service de messagerie d'urgence destiné à l'ensemble des citoyens de l'agglomération de Montréal. Il vise à diffuser des messages d'alerte téléphonique lors de situations d'urgence en utilisant les bases téléphoniques du 9-1-1 et en ciblant les zones géographiques touchées.

Les personnes utilisant un téléphone cellulaire comme téléphone principal, les entreprises ainsi que les personnes qui travaillent à Montréal ou dont les enfants y fréquentent l'école, sont encouragées par la Ville de Montréal à inscrire leurs coordonnées cellulaires dans la base de données du SAC. Les citoyens sont invités à ajouter les coordonnées de leurs téléphones portables pour recevoir les messages sur leurs appareils cellulaires en plus des lignes filaires, voir Inscription.

Important : parce que les avis sont envoyés en ciblant les zones géographiques touchées, il faut absolument inscrire une adresse montréalaise pour s'inscrire; il n'est cependant pas obligatoire qu'il s'agisse de l'adresse de résidence, ce peut aussi être l'adresse du lieu de travail, de la garderie ou de l'école fréquentés par un proche.

Situations pouvant nécessiter l'utilisation du SAC
• avis de confinement ou de maintien de confinement lors de la présence d’un panache de fumée toxique, d’un incendie ou d’une fuite accidentelle de gaz toxique
• avis de non-consommation de l’eau
• chaleur accablante
• risque d’inondation extrême

Confidentialité et sécurité des informations
Aucune information personnelle contenue dans la base de données du SAC ne sera diffusée ou partagée, sauf si requis par la loi. L’information ne sera utilisée qu' à des fins d’alertes qui concernent la sécurité ou la santé des citoyens de l’agglomération de Montréal.

Le rôle de la Direction de la sécurité civile
La sécurité civile s'occupe de prévenir les risques de sinistres majeurs et de préparer l'intervention au cas où ils se produiraient. Sa mission est de s'assurer du meilleur état de préparation des arrondissements et des services centraux de la Ville de Montréal et des autres villes liées de l'agglomération de Montréal concernant les risques majeurs et de fournir le soutien stratégique à la coordination des intervenants en sécurité civile lors de sinistres et lors du rétablissement après sinistre.

Méthodes de communication
 Lignes filaires
Les messages d’alertes sont automatiquement reçus par les téléphones filaires résidentiels sans qu’une inscription ne soit requise. Le SAC est offert en collaboration avec Bell Canada, qui est titulaire de la base de données du 9-1-1 sur le territoire du Québec.


 Téléphone cellulaire
Le module téléphone cellulaire complémente le SAC en permettant aux utilisateurs de recevoir les messages d’alertes sur leur téléphone portable. Il faut s'inscrire pour profiter de ce service. La Ville de Montréal ne facture aucuns frais lors de l’envoi d’un message d’alerte, cependant, le fournisseur de services peut réclamer des frais en fonction du plan d’appel.

Appareil téléscripteur (ATS)
L'outil de communication ATS pour malentendants est présentement en construction et son installation sera disponible sous peu. Il est toutefois possible de s’inscrire dès maintenant.


 « Short message system » (SMS)
Le module SMS permet d'envoyer des informations générales ou complémentaires au SAC sous forme de messages textes. Il faut cocher cette option sur le formulaire d'inscription et ajouter une nouvelle coordonnée de type SMS dans la section  « Autres coordonnées ».


Messages d'alerte dans Twitter
Les personnes intéressées par les messages d'alerte émis par la Direction de la sécurité civile peuvent s'abonner au compte Twitter MTL_Alertes.

Refuser le service
Les citoyens ne peuvent refuser de recevoir ces appels, à l'exception de ceux qui ont inscrit un numéro de téléphone cellulaire dont ils peuvent se désabonner en tout temps. Les messages transmis visent uniquement à assurer la protection, la sécurité et la santé des citoyens. N'ayant aucun but commercial, les messages d'alerte seront envoyés à tous les citoyens, même s'ils sont inscrits à la « Liste nationale de numéros de télécommunication exclus », c'est-à-dire s'ils ont fait retirer leurs coordonnées des bases de données téléphoniques commerciales.

Admissibilité

Résidents de l'agglomération de Montréal.

Tarification

Le service est offert gratuitement.

Information complémentaire

Mise en place du SAC
La mise en place du service a eu lieu le 14 septembre 2011.

Envoi de messages : les étapes
• La Direction de la sécurité civile est responsable du déclenchement de l'envoi de messages téléphoniques automatisés aux citoyens, en français et en anglais.
• Si un citoyen répond à l'appel ou si l'appel est capté par un répondeur téléphonique, la Ville de Montréal considère qu'il est informé.
• Un système de cartographie permet à la Ville de Montréal de faire des appels aux citoyens localisés dans une zone ciblée.
• Lorsque la situation est rétablie, le SAC rappelle les citoyens pour les en informer.

Conditions d'utilisation
Ce service d'appels à partir de la base de données du Centre d'urgence 9-1-1 ne doit être utilisé que pour les messages d'urgence à la population.

Le conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a rendu une décision (télécom CRTC 2007-13) qui stipule que le recours au SAC est strictement réservé aux autorités administratives qui ont un mandat particulier en matière de sécurité publique et dont l'autorité découle des règlements municipaux ou des lois provinciales, territoriales ou fédérales.

Le CRTC stipule que l'utilisation de la base de données du Centre d'urgence 9-1-1 pour le SAC doit se faire uniquement lors de situations ayant un impact sur la sécurité de la population.

Au niveau de l'agglomération de Montréal, la Direction de la sécurité civile assure la gestion du SAC et tout message d'urgence doit être autorisé par le coordonnateur de sécurité civile de l'agglomération de Montréal avant d'être diffusé.

Pour plus d’information

Direction de la sécurité civile
827, boulevard Crémazie Est, 3e étage
Montréal (Québec) H2M 2T8
Internet : Direction de la sécurité civile de Montréal

07 août 2017 - 10 h 26