Les armoiries

• Adoption des premières armoiries de la Ville par les conseillers le 19 juillet 1833, sous la gouverne du premier maire de Montréal, Jacques Viger. Adoption également de la devise qui a toujours cours aujourd'hui : Concordia Salus (le salut par la concorde).
• Modification des armoiries le 21 mars 1938, par Conrad Archambault, archiviste en chef de la Ville de Montréal.
Ajout du pin blanc aux armoiries le 13 septembre 2017 pour représenter les peuples autochtones. 

Signification
• L'écu (la forme en bouclier) de tradition française rappelle les origines de la ville
• Le fond est blanc et la croix est rouge (la croix rappelle la pensée et l'action chrétiennes qui ont présidé à la fondation de Ville-Marie)
• Le lys, la rose, le chardon et le trèfle évoquent respectivement la France, l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande, principales terres d'origine des Montréalais au siècle dernier. Le pin blanc incarne la présence autochtone ancestrale sur le territoire.
• Les branches de feuilles d'érable (érable gris) symbolisent la recherche d'harmonie entre tous les éléments de la population montréalaise
• Le castor représente le caractère industrieux et patient des Montréalais.

Retour